Facebook Partager
 
Twitter Partager
Paroles 01 Trip in my heart
Paroles 02 Le vagabond - Thomas Fersen & les Ogres
  Paroles 03 Les sabots d’Hélène
Paroles 04 Dors, dors mon tout petit - Anne Sylvestre & les Ogres
Paroles 05 Varicelle
Paroles 06 Dans la famille - Juliette & les Ogres
  Paroles 07 Adieu paure carnavas - Occitania All Stars & les Ogres
  Paroles 08 La grotte de Mr Cosquer - Moussu T & les Ogres
Paroles 09 Petit frère - Emily Loizeau, Les Monstroplantes & les Ogres
  Paroles 10 Ces petits riens
  Paroles 11 Petit, petit blues - Manu Chao & les Ogres
  Paroles 12 A vous la terre
  Paroles 13 Ssendu - Origines Contrôlées & les Ogres
Paroles 14 Par’dis - Multiples invités & les Ogres
  instrumental 15 à 31 / Pitt Ocha et la tisane de couleurs : conte musical
  instrumental 16 La tisane (1)
  Paroles 17 Ding, dong - Maria Mazzotta & les Ogres
  instrumental 18 Les couleurs (1)
  instrumental 19 La tisane (2)
  Paroles 20 Takadimi
  instrumental 21 Belle tsigane
  instrumental 22 Notre pays est malade
  instrumental 23 L’enquete (1)
  Paroles 24 Pauvre papa - Polo & les Ogres
  instrumental 25 Devant l’usine (1)
  instrumental 26 L'enquete (2)
  instrumental 27 1, 2, 3 pitt ocha - Les Ogrillons & les Ogres
  instrumental 28 Les couleurs (2)
  instrumental 29 Devant l’usine (2)
  Paroles 30 Ara more - Kesaj Tchavé & les Ogres
  Paroles 31 Tizan - Danyèl Waro & les Ogres

Pitt Ocha et la tisane de couleurs [2013]

C’est devenu un plaisir récurrent pour les Ogres de Barback. Depuis qu’ils ont découvert les joies de la paternité, les Ogres aiment à se poser, à intervalles irréguliers, pour composer et enregistrer un disque pour enfants. Ainsi, en 2003, ils sortent La Pittoresque Histoire de Pitt Ocha, ce qui fait indéniablement d’eux des précurseurs au sein de leur génération. En 2009, ils livrent le second tome des aventures de ce petit personnage : Pitt Ocha au pays des mille collines. Délaissant le seul format « disque avec livret », Pitt Ocha se décline désormais aussi en livre [accompagné du disque] et signe ainsi une belle entrée en librairies.


* Présentation générale 

Ce troisième volet continue de balader l’auditeur au sein de différentes cultures, de le faire voyager au cœur d’une diversité musicale riche et rafraîchissante. Ainsi, si la chanson française se taille une part non négligeable, elle se colore régulièrement d’accents du Sud [de la France ou de l’Europe] ou se teinte d’instruments singuliers dans son champ musical habituel. Ce disque accueille également morceau traditionnel occitan, berceuse kabyle, folklore tsigane, maloya contemporain réunionnais, mélodie cambodgienne et rythmes de divers points du globe. Un album encore une fois ouvert sur le monde, en somme.


Cette ouverture n’est pas marquée que dans la musique, les textes ou les diverses langues utilisées, elle s’ancre également dans la collaboration avec de nombreux artistes invités, comme c’est de tradition sur les albums de Pitt Ocha. Et, une nouvelle fois, la liste est belle : Anne Sylvestre, Emiliy Loizeau, Danyèl Waro, Juliette, Thomas Fersen, Manu Chao, Origines Contrôlées, Moussu T e lei Jovents, Polo, Kesaj Tchavé, Occitania All Stars, Les Monstroplantes, Maria Mazzotta, Rita Macêdo…

Et, bien évidemment, les Ogres ont également convié les ogrillons, leurs propres enfants, à la fête !


Comme d’habitude, les chansons sont suivies d’un conte, narrant une aventure de Pitt Ocha. Mais, pour la première fois, celui-ci est véritablement un conte musical. En effet, en dehors de la narration proprement dite assurée par Marine Arnault [de la Cie Humani Théâtre], toutes les interventions des différents personnages [incarnés par les ogrillons] sont chantées et mises en musique. Et plusieurs titres avec invités sont inclus dans le conte. Ce qui porte à 26 le nombre des chansons qui constituent ce disque.


Les 72 pages du livre sont intégralement illustrées par Eric Fleury, qui avait signé les illustrations du tome précédent, et participé également au premier Pitt Ocha.


L'Association "Pitt Ocha, pour un monde de sons"

 

Pour le premier tome des aventures de Pitt Ocha, les Ogres avaient proposé un partenariat à Handicap International, s’appuyant sur le versement à l’ONG d’un euro par album vendu. Parallèlement à ce nouveau disque-livre, les frangin(e)s Burguière ont, cette fois, impulsé la création d’une association.


L’association « Pitt Ocha, pour un monde de sons ! » a pour vocation de soutenir des projets autour de la musique dans les endroits où l’accès même à celle-ci est très difficile.