Facebook Partager
 
Twitter Partager


01 Je suis une bande de jeunes
02 Société tu m'auras pas
03 J'ai raté téléfoot
04 Fredo parle Renaud
05 Fatigué
06 Fredo parle Renaud
07 Buffalo Débile
08 Salut manouche
09 Mon beauf
10 Fredo parle Renaud
11 La chanson du Loubard
12 Banlieu rouge
13 C'est quand qu'on va où
14 Fredo parle Renaud
15 Etudiant poil au dents
16 Deuxieme génération
17 Rouge gorge
18 Où c'est qu'j'ai mis mon flingue

Fredo chante Renaud [2005]

Projet parallèle


Cela faisait longtemps qu'il en parlait de son projet, le Fredo, charismatique chanteur et parolier des Ogres de Barback. Encore plus longtemps qu'il y pensait, qu'il en rêvait même affirme-t-il presque naïvement.


Mais quand on est impliqué dans une aventure telle que celle des Ogres, on n'a pas le temps de développer un projet artistique parallèle. Alors, aujourd'hui que la triomphale tournée des 10 ans des Ogres (plus de 20000 spectateurs en 13 dates) et que Sam et Mathilde attendent leurs enfants respectifs - marquant ainsi la première pause en dix ans de la fratrie Burguière - Fredo se lance dans la réalisation de ce qui tendait à devenir une obsession : l'enregistrement live d'un spectacle qui rende hommage à celui qu'il considère comme son inspirateur originel : Renaud.


Comprenons-nous bien, il ne faut pas voir ici une démarche de fan, mais bien la volonté de saluer une plume qui a compté dans ses jeunes années. Une volonté de marquer sa reconnaissance pour ces textes qui l'ont accompagné et qui lui ont fait prendre conscience de ce qu'une chanson peut représenter dans la vie des gens, les textes de valeur ayant, en outre, cet immense avantage de ne pas vieillir ou changer. Au sein de cet enregistrement, Fredo reprend quatorze chansons puisées au sein du vivier des dix premiers albums de Renaud.

Et parce qu'il ne saurait en être autrement, il s'est entouré pour ce projet de gens qui lui sont extrêmement chers. Sa sœur Alice évidemment, qui est de surcroît une instrumentiste de tout premier ordre. Alex Letao, accordéoniste de talent ( de génie?), déjà présent au "cabaret des ogres à la Cigale", Et puis Olivier Daviaud, un pote de toujours, excellent musicien et arrangeur croisé aux côtés de Polo ou Néry, actuel pianiste et violoncelliste de Bénabar. Parce qu'il s'agit d'être sérieux tout de même. Mais en toute humilité, cela va sans dire.

Au regard de la sensibilité artistique de Fredo tant dans sa propre écriture que dans son interprétation, de sa capacité à générer l'enthousiasme de son public, de la nécessité qui est la sienne d'être pleinement fier de la concrétisation de ce vieux dessein et des moyens humains qu'il se donne pour y parvenir, nul doute qu'il parviendra à combler, au-delà de son auditoire, Monsieur Séchan lui-même. Rendre un hommage vous dit-on. Un de ceux qui font réellement plaisir.